Tout sur l'immobilier à Saint-Martin
Vendre un bien

Dans quel but souscrire un prêt relais pour vente immobilière à Saint-Martin ?

Vous voulez éviter de rater de belles opportunités et envisagez de vous offrir une nouvelle demeure sans attendre de trouver un acquéreur pour votre logement actuel ? Cette opération est tout à fait réalisable et recourir à un prêt relais pour vente immobilière à Saint-Martin vous permettra de financer votre achat en attendant de vendre votre bien. Cependant, ce crédit est octroyé par la banque avec un délai de remboursement limité. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, voici donc les bonnes questions à se poser avant de se lancer.

Prêt relais pour vente immobilière à Saint-Martin, comment ça fonctionne ?

Le prêt relais pour vente immobilière à Saint-Martin vous permet d’acheter un nouveau logement avant d’avoir vendu votre bien. Dans ce but, la banque vous fournit la somme nécessaire pour votre achat. Mais il s’agit d’un emprunt à court terme, à restituer en un ou deux ans maximum. La somme empruntée est remboursée en une seule fois lorsque vous obtenez le fruit de la vente de votre bien.

Le prêt relais pour vente immobilière à Saint-Martin est avantageux sur deux points : d’un, il n’est pas nécessaire de faire en sorte que la vente et l’achat coïncident. Et de deux, vous n’êtes pas dans l’obligation de faire face à une phase de transition. En prenant la décision d’acheter avant de vendre votre bien, vous pouvez saisir de belles occasions sur le marché, car contrairement à la vente qui demande du temps, il faut être réactif lorsqu’on achète.

Les mensualités du prêt relais pour vente immobilière à Saint-Martin incluent des intérêts d’emprunt et des frais d’assurance emprunteur. Le reste, le capital emprunté, n’est versé qu’à l’échéance. L’assurance doit obligatoirement être payée mois après mois, mais une alternative pour alléger le remboursement est proposée par les banques quant au versement des intérêts. Ces dernières proposent le « prêt relais en franchise totale », donc sans intérêts du tout pendant la durée de l’emprunt. Mais cette solution est plus coûteuse, étant donné que les intérêts non réglés se cumulent.

Quelle somme peut-on emprunter ?

La somme empruntable auprès de la banque dépend de la valeur du logement à vendre. Cela, par mesure de précaution, car la banque veut pouvoir récupérer sa mise en cas de souci. Après une estimation effectuée par un professionnel, la banque octroie un crédit situé entre 50 % et 80 % de la valeur du bien.

De cette façon, la banque se protège. Par exemple, si votre bien est estimé à 450 000 euros et que vous réussissez à trouver un acheteur à ce prix, tout est parfait. Mais dans le cas où vous rencontrez des difficultés, alors que la date limite du remboursement du prêt relais pour vente immobilière à Saint-Martin approche, il vous faudra vous orienter vers un prix moindre, mettons 400 000 euros. Si la banque vous a accordé un crédit de 337 500 euros, soit 75 % du prix de départ, elle est donc certaine d’être remboursée en totalité.

Quel type de prêt relais choisir ?

Pour acheter avant de vendre, vous pouvez choisir entre :

  • Un prêt relais « sec », soit le crédit relais uniquement sans autre option.
  • Un prêt relais « adossé » : un prêt relais couplé à un crédit immobilier classique, solution choisie pour bénéficier d’une somme plus importante à l’achat.
  • Un prêt relais « intégré » qui n’est autre qu’un crédit immobilier global incluant prêt amortissable et crédit relais.

Et si le bien n’est toujours pas vendu à échéance du contrat ?

Si vous n’avez pas réussi à vendre votre bien dans les temps et que le contrat du prêt relais pour vente immobilière à Saint-Martin arrive à échéance, vous pourrez négocier avec la banque pour une reconduction du prêt. Ou bien la laisser vous orienter pour baisser le prix de vente, et trouver acquéreur plus aisément. Convertir le prêt relais en crédit amortissable est aussi envisageable; mais cela reste très rare. Dans le pire des cas, la banque saisit le bien pour s’occuper elle-même de la vente – mais cette solution, croyez-le, n’est pas à votre avantageuse !

En d’autres termes, un crédit relais vous rengage. C’est donc une solution à considérer attentivement !

Article écrit par:

Avatar

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer