Tout sur l'immobilier à Saint-Martin
bail locatif à Saint-Martin
Louer un bien

Comment donner congé à son locataire ?

Vous souhaitez que votre locataire quitte le logement que vous lui louez ? Pour gérer votre location dans les règles, y compris en ce qui concerne le départ de l’occupant, il y a certaines obligations à respecter. Quand et comment pouvez-vous mettre fin à votre bail locatif à Saint-Martin ? Quels sont les délais à respecter ? Dans quels cas peut-on mettre un terme au bail locatif avant l’échéance ? Toutes les réponses à vos questions sont dans cet article.

Les règles à respecter pour mettre fin à un bail locatif à Saint-Martin

Pour résilier votre contrat de location toute légalité, il y a certaines règles à respecter. Voici ce que vous devez savoir sur ce sujet.

Les démarches pour donner congé au locataire

Pour donner congé à votre locataire, vous devez lui formuler votre demande par écrit et lui remettre en main propre (contre émargement ou récépissé), lui envoyer par courrier recommandé avec avis de réception, ou transiter par un huissier. Dans le cadre d’une colocation avec plusieurs baux locatifs, chaque occupant doit être prévenu de manière individuelle de ce congé.

Le délai du préavis

Le bailleur ne peut pas donner congé au locataire avant le terme prévu par le bail locatif à Saint-Martin. En revanche, quelques cas exceptionnels que vous verrez dans cet article vous permettent de résilier ce contrat avant l’échéance. Cela dit, vous devez quand même respecter un préavis précis pour donner congé. Le locataire doit être informé de votre décision au moins 6 mois avant la date de fin du bail.

Les motifs du congé

Le bailleur ne peut pas mettre un terme au contrat de location dans un motif sérieux et justifié. Les trois cas qui vous permettent de donner congé au locataire dont les suivants :

  • Vous envisagez de vendre le logement. Dans ce cas précis, vous devez prévenir le locataire occupant au moins 6 mois avant la fin de son bail locatif à Saint-Martin. L’occupant aura donc un droit de préemption de 4 mois qui le rend prioritaire pour acheter le logement s’il en a les moyens et s’il en exprime l’envie. S’il ne souhaite pas se porter acquéreur, il devra quitter le logement au plus tard au terme du préavis. Il peut également partir plus tôt, tout en respectant son propre préavis. Sachez que vous avez la possibilité de vendre le logement avec le locataire en place.
  • Vous souhaitez récupérer le logement. Vous devez tout simplement patienter jusqu’au terme du bail locatif. Votre locataire quant à lui peut décider de quitter le logement quand il le souhaite. Après son départ, vous aurez la possibilité de louer le logement à un membre de votre famille ou décider d’en faire votre résidence principale.
  • Votre locataire ne respecte pas ses obligations. C’est le seul cas de figure où vous pouvez demander la résiliation anticipée du bail. Nous préciserons ce cas plus bas dans cet article.

Attention : si vous mentez sur le motif de résiliation du bail, vous risquez une amende pouvant s’élever jusqu’à 6 000 euros.

bail locatif à Saint-Martin

Dans quels cas le bailleur peut-il mettre fin au contrat de location avant son terme ?

Dans certains cas, le bailleur peut demander la résiliation du bail en cours avant son échéance. Cette situation intervient si le locataire ne respecte pas ses obligations :

  • S’il est mauvais payeur ou qu’il paye toujours ses loyers en retard ;
  • S’il ne respecte pas les règles de jouissance exclusive du bien, notamment s’il sous-loue sans votre autorisation ;
  • S’il n’a pas versé le dépôt de garantie prévu ;
  • S’il n’a pas souscrit d’assurance habitation ou s’il ne peut pas vous fournir une attestation de renouvellement annuel ;
  • S’il est responsable de troubles de voisinage ;
  • S’il a dégradé le logement ou ses installations ;
  • Etc.

Pour pouvoir donner congé à votre locataire avant la fin du contrat, n’oubliez pas d’inclure une clause résolutoire au bail locatif à Saint-Martin.Vous devez ensuite passer par le tribunal d’instance pour demander à un juge de constater la gravité des faits et d’imposer la rupture du bail ou l’expulsion du locataire dans les cas les plus extrêmes.

Confiez votre location à un professionnel de l’immobilier pour un maximum de sécurité et de sérénité à toutes les étapes de votre projet locatif !

 

Article écrit par:

Avatar

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer