Tout sur l'immobilier à Saint-Martin
location saisonnière à Saint-Martin
Louer un bien

La location saisonnière en 7 questions clés

Si vous vous intéressez à la location, vous savez qu’il en existe plusieurs types. Vous pouvez par exemple mettre un logement en location pour une longue durée, qu’il soit vide ou meublé. Vous pouvez aussi vous lancer dans la location saisonnière à Saint-Martin et louer votre bien à des gens de passage pour de courtes durées. Découvrez les particularités de la location saisonnière en 7 questions cruciales.

1. Qu’est-ce qu’une location saisonnière à Saint-Martin ?

Faire de la location saisonnière à Saint-Martin revient à louer un logement pour de courtes durées (quelques nuits ou quelques semaines). La location saisonnière concerne une occupation touristique pendant la haute saison d’été ou d’hiver. La location saisonnière de maison est donc obligatoirement meublée.

2. Quelle est la marche à suivre pour louer en saisonnier ?

En ce qui concerne la location saisonnière à Saint-Martin, les différentes étapes de la mise en location ne sont pas tout à fait les mêmes que pour une location normale. En effet, la marche à suivre dépend de votre situation :

  • Pour louer votre résidence principale, il faut que vous soyez le propriétaire du logement ou avoir l’accord écrit du bailleur si vous êtes locataire. En tant que locataire, vous ne pouvez pas louer le logement plus de 4 mois par an.
  • Pour faire de la location saisonnière à Saint-Martin à l’année, il vous suffit de déclarer votre activité dans la mairie de la commune où se trouve le bien. Faites de même pour les impôts, et éventuellement pour la copropriété.

Dans le cadre d’une location saisonnière de maison ou d’appartement, vous êtes tenu de fournir des diagnostics immobiliers à vos locataires. Le diagnostic de performance énergétique est quant à lui obligatoire pour une location d’une durée supérieure à 4 mois.

Dans certaines villes, une taxe de séjour par nuitée doit être versée par les locataires. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si vous êtes concerné.

3. Quel est le régime d’imposition des revenus locatifs ?

Le régime d’imposition de d’une location saisonnière à Saint-Martin ne fonctionne pas comme une location longue durée. En louant uniquement pour de courtes durées, vos revenus locatifs sont considérés comme une activité commerciale et sont imposés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Vos revenus locatifs seront imposés en fonction du montant des sommes perçues qui déterminent votre statut. Si vos revenus locatifs sont inférieurs à 32 100 euros annuels, vous relevez du régime micro-BIC, avec un abattement forfaitaire de 50 % prévu pour couvrir vos charges. Si vos revenus locatifs dépassent le plafond des 32 100 euros par an, vous passez au régime réel et pouvez déduire vos charges de vos revenus.

4. Faut-il limiter le nombre d’occupants dans le logement ?

Le propriétaire est libre de limiter ou non le nombre d’occupants dans le logement. Si votre location saisonnière de maison ou d’appartement est prévue pour 4 personnes et qu’un groupe de 6 amis occupe le logement, vous pourrez être confronté à de mauvaises surprises comme des dégradations, du matériel abîmés ou des nuisances sonores. Pour votre location touristique, vous avez sans doute prévu un certain nombre d’installations et d’équipements (lit, couvertures, vaisselle, etc.), il est donc préférable limiter le nombre de locataires dans le logement.

location saisonnière à Saint-Martin

5. Faut-il ajouter un descriptif dans l’annonce ?

Les futurs locataires n’ont que l’annonce pour se décider s’ils loueront ou non votre logement. Il est donc indispensable de soigner votre annonce et de leur fournir un descriptif complet du logement et des environs. Ce descriptif peut figurer dans l’annonce ou dans un document que vous envoyez une fois que le potentiel locataire vous contacte. Dans ce descriptif, présentez le logement, l’emplacement, les équipements disponibles (mobilier, électroménager, linge de maison, assiettes et couverts…) et ajoutez quelques informations sur les proches commodités, services et lieux d’intérêt. Pensez à indiquer les conditions de votre location saisonnière : loyer, mode de règlement, moment prévu pour le versement, conditions d’annulation, etc.

6. Le contrat de location et l’état des lieux sont-ils indispensables ?

Bien souvent lors d’une location saisonnière à Saint-Martin, les propriétaires ont tendance à s’alléger de ces formalités. Cela dit, établir un contrat de location écrit est obligatoire, même pour une location saisonnière. Dans le contrat doivent figurer le descriptif et le montant à payer, sauf si vous louez un logement via une plateforme de location ou une agence (qui s’occuperont de ces formalités). L’état des lieux est quant à lui facultatif mais vivement recommandé pour le bon déroulement de la location.

7. Un logement loué en saisonnier peut-il être géré par un professionnel ?

Se lancer dans la location saisonnière suppose d’y consacrer beaucoup de temps et d’énergie. En effet, les entrées et sorties des locataires sont nombreuses et il faut se rendre disponible pour répondre aux questions des locataires, et veiller à ce que le ménage soit toujours fait entre deux locations. Si vous souhaitez vous alléger de ces tâches, vous pouvez confier votre location saisonnière à une agence immobilière dans le cadre d’une gestion locative !

 

Article écrit par:

Avatar

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer