Tout sur l'immobilier à Saint-Martin
location longue durée à Saint-Martin
Louer un bien

Location longue durée ou saisonnière : avantages et inconvénients

Dès lors que l’on met un bien en location, une question se pose : que faut-il préférer entre la location touristique à Saint-Martin et la location longue durée ? Deux options bien différentes mais qui présentent toutes les deux des avantages et des inconvénients. Si la location longue durée à Saint-Martin est signe de stabilité, la location saisonnière peut s’avérer très rentable. La bonne option dépend de votre projet, et de votre situation. Lisez notre guide pour vous aider à prendre la bonne décision !

La location longue durée à Saint-Martin : stabilité et rentabilité modérée

Afin de faire un comparatif fiable, nous allons partir sur la base d’une location meublée. C’est le type de location qui ressemble le plus à du saisonnier. Pour la location saisonnière ou de courte durée, le bien est généralement meublé et équipé.

En ce qui concerne la location longue durée, il s’agit de proposer un logement à la location pour une période de temps allant de plusieurs mois à plusieurs années. Un contrat de location pour un bien meublé est établi pour au moins 1 an, avec option de reconduction tacite. Le logement est en général la résidence principale de l’occupant. Le propriétaire ne peut plus entrer dans le logement sans l’accord du locataire. Il ne peut pas décider non plus de récupérer le bien quand il le souhaite.

Avec la location longue durée à Saint-Martin, la gestion est simplifiée une fois que le locataire est installé dans le logement. En tant que bailleur, vous aurez à effectuer un état des lieux d’entrée et de sortie. Si la location se déroule bien, votre seule tâche sera de déclarer les loyers perçus.

L’option de la location longue durée offre plus de stabilité au propriétaire. Si vous avez des locataires pour au moins une année, vous pouvez prévoir vos rentrées et sorties d’argent. De son côté, le locataire connaît ses charges à l’avance : factures d’énergie et d’eau, taxe d’habitation, taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Dans le cadre d’une location longue durée, le locataire a tout intérêt à prendre soin du logement.

location longue durée à Saint-Martin

La location touristique à Saint-Martin : plus de risques, mais une très bonne rentabilité

Dans le cadre d’une location touristique à Saint-Martin, le propriétaire met à disposition un logement pour des locataires de passage, qui occuperont les lieux pour quelques jours ou quelques semaines. Pour gérer la location saisonnière, il existe différentes plateformes spécialisées : AirBnb, Abritel ou Homelidays.

Qu’on se le dise, le point fort de la location touristique se trouve dans sa rentabilité. Si le bien est situé dans un endroit attractif, vous aurez de grandes chances de générer des revenus élevés. Avec le cumul des nuitées, la rentabilité sera plus intéressante qu’avec une location longue durée à Saint-Martin.

La location touristique à Saint-Martin présente également d’autres avantages :

  • Vous pouvez profiter du logement quand il n’est pas occupé ;
  • Vous pouvez louer votre résidence principale quand vous n’y êtes pas ;
  • Vous écartez tout risque de loyers impayés car le loyer est versé avant l’entrée du locataire dans les lieux ;
  • Côté fiscalité, les revenus issus de la location saisonnière relèvent de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux. Cela permet aux propriétaires de profiter d’un abattement compensatoire de 50 % pour couvrir les charges dans le cadre du régime fiscal micro-BIC.

Malgré ces avantages, la location touristique demande une gestion plus complexe. En effet, les locataires peuvent changer tous les jours. Il faut donc prévoir du temps pour gérer la location : les réservations, les réponses aux questions, les accueils et départs, la remise et la récupération des clés, etc.). Bien sûr, il faut faire le ménage complet à chaque nouvelle entrée.

Si vous envisagez de vous lancer dans la location saisonnière, sachez que les démarches sont plus strictes. Vous ne pouvez pas louer le bien plus de 120 jours par an sans faire de déclaration préalable.

Dans certaines agglomérations où le marché locatif est tendu, une déclaration de location saisonnière en mairie est obligatoire même si vous êtes en dessous de ce seuil. Si vous louez le bien plus de 120 jours par an, vous passez dans la catégorie du meublé touristique. Vous aurez donc plus de contraintes administratives, fiscales et comptables.

La rentabilité d’une location touristique n’est pas sûre à 100 %. Même si ce type de location peut quadrupler vos revenus par rapport à la location longue durée. Cela dit, deux facteurs peuvent remettre en cause ce calcul :

  • L’attractivité de l’emplacement : pour être rentable, le logement doit se trouver dans une zone très recherchée.
  • Les frais supportés par le propriétaire : en dehors du loyer, les locataires n’ont rien d’autre à payer.

La location saisonnière peut être très intéressante d’un point de vue financier, mais la rentabilité n’est pas assurée à 100 %. Si vous préférez miser sur la stabilité, optez pour la location longue durée. Vous hésitez encore ? N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre agent immobilier.

Article écrit par:

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer