Tout sur l'immobilier à Saint-Martin
réparation locative à Saint-Martin
Louer un bien

Qui du propriétaire ou du locataire s’occupe des réparations locatives ?

Parmi les questions que vous vous posez au sujet de la gestion locative, vous vous demandez certainement qui du locataire ou du propriétaire s’occupe de telle ou telle réparation ? Qui doit maintenir le logement en bon état ? Qui doit financer de gros travaux de rénovation ? Pour que votre location se déroule dans les meilleures conditions, il faut que chacune des parties prenne connaissance des responsabilités qui lui incombent. Suivez notre guide à propos de la réparation locative à Saint-Martin.

Qu’est-ce que la réparation locative à Saint-Martin ?

La réparation locative à Saint-Martin concerne l’ensemble des travaux d’entretien courants pour maintenir le logement en bon état pendant toute la durée du bail locatif. Ces travaux d’entretien n’ont rien à voir avec les gros travaux d’aménagement ou de remise aux normes qui sont à la charge du propriétaire bailleur pour rendre le logement décent avant que le locataire s’installe dans le logement.

Le propriétaire bailleur doit fournir un logement décent au locataire (découvrir les obligations conjointes du bailleur et du locataire). Si le logement est inadapté à la location, vous ne pourrez pas le proposer à la location, sauf si vous entreprenez d’importants travaux de rénovation. Si le logement ne nécessite que quelques réparations, vous pourrez les effectuer une fois l’occupant installé dans les lieux.

La réparation locative à Saint-Martin concerne l’entretien courant du logement et de ses équipements. Le locataire doit donc s’occuper des réparations d’usage et le propriétaire prend à sa charge les travaux plus importants.

Les réparations à la charge du locataire

Quand on parle de réparation locative à Saint-Martin, cela fait référence à l’entretien et l’usage courant du logement. Le locataire est tenu de garder le logement et ses équipements en bon état pendant toute la durée de son bail locatif.

L’entretien du logement

Le locataire doit donc veiller à ce que le logement et les équipements soient propres et en bon état de fonctionnement. Cela concerne :

  • Les grilles de ventilation ;
  • Les fenêtres et les portes (poignées, gonds, charnières, verrous) ;
  • Les placards (poignées, charnières, tablettes et tasseaux) ;
  • Les volets et les stores ;
  • Les raccords des revêtements sols, murs et plafonds (peinture, parquet, linoléum, carrelage, moquette) ;
  • Les robinets et les siphons ;
  • Les éviers et les lavabos (vérifier les dépôts calcaires) ;
  • La chaudière (l’entretien doit être fait par un professionnel chaque année) ;
  • Les prises et les interrupteurs électriques ;
  • Le rebouchage des trous ;
  • Le débouchage des évacuations d’eau ;
  • Le détecteur de fumée ;
  • Le compteur d’eau individuel ;
  • Les radiateurs ;
  • Le ramonage de la cheminée ;
  • La porte de la cave ou du box de rangement ;
  • Le balcon ;
  • La boîte aux lettres ;
  • Le jardin privatif (s’il y en a un).

Le remplacement du matériel

Parmi les réparations locatives qui incombent au locataire, ce dernier doit remplacer certains éléments qui ne fonctionnent plus :

  • Les ampoules des luminaires ;
  • Les vitres cassées ;
  • Les joints, les colliers et les mastics abîmés (éviers, lavabos, baignoire/douche, fenêtres, etc.) ;
  • Le flexible du gaz ;
  • Les fusibles du tableau électrique ;
  • Les prises et les interrupteurs électriques ;
  • L’interphone (en cas de détérioration) ;
  • Les piles du détecteur de fumée ;
  • Les volets et les stores ;
  • Les tuyaux et flexibles dans la douche ou la baignoire.

réparation locative à Saint-Martin

Les réparations à la charge du propriétaire

La petite réparation locative à Saint-Martin et l’entretien courant du logement est donc à la charge du locataire. En revanche, le propriétaire a également certaines responsabilités quant à l’entretien du logement. Il est tenu de régler les problèmes d’usure ou de défauts de construction, lorsqu’un élément tombe en panne ou ne fonctionne plus en raison de sa vétusté, ou en cas de dégâts causés par une catastrophe naturelle ou un cas de force majeure.

Ces réparations à la charge du propriétaire sont les suivantes :

  • Le remplacement de la chaudière, d’une colonne d’eau usée, du conduit d’alimentation d’eau, des fenêtres, du tableau électrique (et de l’ensemble du réseau au besoin), de la porte d’entrée (sauf en cas de dégradations), du détecteur de fumée, des radiateurs, des canalisations…
  • Tous les travaux de réparation locative qui font partie des parties communes, comme la réfection du hall d’entrée ou un ravalement de façade.

Si des équipements comme la machine à laver ou le lave-vaisselle tombent en panne suite à une utilisation normale pendant plusieurs années, c’est au propriétaire de les remplacer, à ses frais.

Vous en savez désormais plus sujet des réparations locatives. En cas de doute, pourquoi ne pas vous faire aider par un professionnel ?

Article écrit par:

Avatar

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer